Les premiers gilets en laine bouillie préparés pour le printemps commencent à sortir de l'atelier...

Quelques précisions pour leurs nouveaux propriétaires:

La laine bouillie ne se lave pas!

"oh la la quelle horreur!"

MAIS...

Elle ne se salit presque pas!

On dit qu'elle est "auto-nettoyante", ce qui est peut être un peu "abusée" mais de par sa nature elle ne se salit pas comme une matière synthétique.

Il s'agira donc plus de "rafraîchir" votre gilet que de le laver.

Pour cela, placez-le sur un cintre à l'extérieur par temps humide (ce qui ne manque pas d'arriver par chez nous!).

Ne l'exposez pas par grand soleil au risque de le voir décolorer.

"Et les enfants, ils se salissent beaucoup les enfants!"

Si le gilet est très sale, lavez le en machine sur programme laine à froid et sans essorage.

Sortez-le pour le placer dans une serviette de bain le temps que celle-ci absorbe l'eau, puis faites sécher à plat.

Et voilà le travail!

Ce vêtement, pour peu qu'on s'habitue à ces gestes simple est facile à vivre (car vous verrez qu'il ne se salit effectivement que TRES PEU!)

A titre indicatif, je porte un gilet depuis 3 ans que j'ai lavé...3 fois!